Chap 9 : Mêmes joueurs jouent encore – épisode 3 – Extrait

Je vous le donne en mille, devinez donc qui apparut sur l’écran avec son large sourire et son espèce de cigare toujours planté entre deux de ses dents de requin ? Eh oui, Egoran en personne. La webcam de Luc était alors orientée de sorte qu’on ne voit rien derrière lui mais dès que nous entendîmes la voix du gros bleu, je sentis quand même Caysha se figer sur place, quand moi-même, fus pris d’un frisson de sueur froide comme j’en avais rarement ressenti. Notre Super Captain ne se démonta pas une seconde et voici comment il géra cette confrontation :

Luc : ʺ Oui, c’est pour quoi ? ʺ

Egoran, dans un français parfait : ʺ A qui ai-je l’honneur ? ʺ

Luc : ʺ A celui qui te répond. ʺ

Egoran : ʺ D’accord, t’es un petit rigolo toi ! Et sinon, l’un de mes deux jouets est-il dans les parages ou faut-il que je rappelle ? ʺ

Luc : ʺ Pourquoi ? T’arrives pas à gérer la pression de tes petits copains ? T’as besoin d’aide, peut-être ? ʺ

Egoran : ʺ Je vois surtout que j’ai fait du bon boulot. La preuve, mes petits jouets n’ont même plus le courage de m’affronter en personne. Non, ils préfèrent se cacher derrière leur doyen et j’avoue que ça me déçoit un peu… ʺ

Luc : ʺ Ils ont surtout mieux à faire que de te faciliter la tâche mais si tu veux, je peux prendre un message. Après est-ce qu’il sera transmis ? Ça, ça dépend de beaucoup de choses… ʺ

Egoran : ʺ Et de quoi cela dépend-t-il ? ʺ

Luc : ʺ De ton attitude, pour commencer… Je n’ai pas pour habitude de rendre service aux gros cons… ʺ

Egoran : ʺ Je vois, décidément, t’es le genre impertinent… Mais j’ai saisi, t’es le capitaine de leur petit vaisseau, donc tu les couvres et c’est normal. Seulement voilà, tes petits protégés sont allés un peu trop loin et comme t’es officiellement leur supérieur, si la mémoire de celui que j’ai tué est exacte, ça veut dire que tu es responsable de tout ce qu’ils font, y compris le massacre de la mine de plomb d’Andelade, qu’ils viennent de perpétrer. Vois-tu, ils avaient déjà mis Pokï en rogne en tuant son frère mais si, maintenant, ils s’en prennent aussi à ses intérêts, le nouveau chef de la Guilde va vraiment… ʺ  

Luc : ʺ Ouais ouais, bla bla bla… Faudrait déjà qu’il nous retrouve ! En attendant, je serais toi, je ferais en sorte que ça n’arrive pas trop vite, sauf si tu veux que ʺ mes petits protégés ʺ balancent à ton ami Pokï, tout ce dont toi-même tu es directement responsable. ʺ

Egoran : ʺ T’inquiète pas pour moi va, je suis… ʺ

Luc : ʺ Oh mais je ne m’inquiète pas. Tu portes déjà sur ta tronche que t’es complètement dépassé par les évènements que t’as provoqués ! Et même si tes potes ne ce sont pas encore occupés de toi comme ils le devraient, je sais comme toi que ce n’est qu’une question temps avant qu’ils ne le fassent. Encore plus quand ils auront compris à quel point tu leur es inutile. En attendant, je vais t’apprendre un adage terrien : ʺ Qui met sa main dans l’auge à cochons, risque fort d’y tâter du groin. ʺ A bon entendeur… ʺ

Sur ces mots, Luc coupa la communication purement et simplement. La conversation était enregistrée donc, quand il eut soufflé pour se calmer un peu et qu’il eut reconnecté Ouranos, il nous invita à venir voir le petit montage vidéo, qui tournait sur un écran derrière le gros bleu. Et comme Caysha ne trouvait pas la force de bouger, Super Captain lui dit doucement :

ʺ Maintenant, au moins, nous savons ce que vous avez fait pendant votre absence… ʺ

 

Pour télécharger l’intégralité de l’ouvrage, rendez-vous ici.

Votre panier

Votre panier est vide

Abonnez-vous à notre newsletter

Nos liens partenaires

Si vous aimez nos designs :
scas productions

Si vous voulez acheter d'autres trucs cools :
soazetline

Le blog des petits poètes de l'apocalypse :
ragnavox