Chap 3 : Singularités – épisode 2 – Extrait

A l’issue de notre ʺ triturage ʺ de méninges en réunion, une proposition de vingt pages, complétée de très nombreuses photos et autres graphiques, vit le jour, pour présenter les innombrables possibilités qu’offraient les trous noirs. Nous nous fendîmes même d’une petite animation vidéo, montrant le fonctionnement des trous noirs de A à Z, en commençant par les nombreux trous de ver qui les traversent, pour finir sur la distance potentiellement parcourue en quelques secondes, quand on les emprunte. Le tout sans oublier de mentionner les dangers inhérents à l’utilisation de ces raccourcis. Super Captain Luc nous prêta même sa voix pour les commentaires. Par contre, je peux vous dire que les photos de la voie lactée, prises depuis M83, en surprirent plus d’un car, du fait de la distance et de la vitesse de la lumière, les clichés la montraient plus jeune d’environ quinze millions d’années et donc, avec notre bon vieux système solaire encore intact – même vu de très loin, ça fait bizarre, croyez-moi. Déjà qu’en s’éloignant d’une centaine d’années lumière, on avait l’impression de remonter le temps, puisque plus nous nous éloignions, plus nos télescopes nous montraient notre soleil tel que nous l’avions connu avant que sa ʺ jumelle maléfique ʺ ne le déstabilise, alors je vous laisse imaginer à plus de quinze millions.

Quoi qu’il en soit, vous vous imaginez bien qu’il a fallu un certain temps à notre équipage, pour digérer les informations que nous venions de lui fournir. Nous n’organisâmes donc le vote décisif qu’un mois après ces révélations et y invitâmes tous les Ouranautes, les enfants de plus de douze ans comme les adultes, les créatures magiques comme humaines, histoire que son résultat soit le plus représentatif possible. Pour ce faire, chacun utilisa son bracelet de téléportation personnel, validant ainsi à la fois sa participation et son opinion. D’ailleurs, pour qu’un changement de cette ampleur soit validé et que ses détracteurs ne puissent pas venir se plaindre, nous prévînmes dès le lancement de la proposition, que nous ne changerions pas de politique d’exploration à moins d’atteindre au moins quatre vingt pourcent de votes positifs pour le même pourcentage de votants. Et à notre grande surprise, non seulement nous les dépassâmes largement, mais nous attînmes même 96,3% de votes pour, avec 99,7% de participation. Les 3,7% restant étant répartis en 2,8% de votes blancs et 0,9% de votes contre. Autant dire que ce résultat reflétait parfaitement la confiance dont l’équipe aux commandes bénéficiait à cette époque.

Du coup, nous mîmes notre nouvelle stratégie en place, dès notre arrivée en orbite autour de l’étoile binaire que nous visions initialement, à savoir, Omega Andromedae. Cet emplacement était idéal car l’étoile A se situait à une téléportation de notre petit trou noir stellaire. Une fois positionnés, nous reformâmes donc notre groupe de réflexion, le plus gros du travail restant à venir. Ben oui, il nous restait à déterminer les profils de nos futurs explorateurs, leurs compétences requises, ainsi que leurs futurs programmes d’entraînement, sans oublier ceux qui allaient les encadrer. Puis surtout, du fait qu’il ne s’agissait plus d’organiser un show télévisé mais bien de vraies missions, nous dûmes également repenser la composition même des équipes.

 

Pour télécharger l’intégralité de l’ouvrage, rendez-vous ici.

Votre panier

Votre panier est vide

Abonnez-vous à notre newsletter

Nos liens partenaires

Si vous aimez nos designs :
scas productions

Si vous voulez acheter d'autres trucs cools :
soazetline

Le blog des petits poètes de l'apocalypse :
ragnavox