Chap 11 : L’univers est petit – épisode 3 – Extrait

Depuis notre petit vaisseau, je pouvais ressentir les regards fixés sur les parois d’Ouranos, où chacun de nos réfugiés, comprenant parfaitement tout ce qui se disait grâce à leurs propres bracelets, retenaient leur souffle à chaque parole du monstre.

Mais Luc, loin de se laisser intimider, répondit avec une étonnante fermeté : ʺ La félonie est d’avoir fait d’une éternelle ayant dédié sa vie à la préservation de ses derniers congénères, l’esclave de simples mortels. Une de tes semblables, Egoran. ʺ

Maedlina : ʺ Cette créature ? Une de nos semblables ? Quelle impertinence ! Elle est si faible que… ʺ

Pokï : ʺ Silence ! Que croyez-vous ? Je sais depuis déjà longtemps que l’Hocloen est une éternelle. Il n’empêche qu’elle s’est rendue coupable de multiples meurtres en plus de celui de mon frère. Maintenant, sa nature et sa longévité en faisant une marchandise convoitée, si elle se rend à nous volontairement, je veux bien me montrer indulgent et la laisser payer seule pour son crime. Réfléchissez bien car un refus pourrait bien me rendre nettement moins magnanime sur cette question. ʺ

Luc, dont les cheveux redeviennent de plus en plus noirs à mesure qu’il sent ma colère monter : ʺ Vraiment ? Je suis curieux, ça se traduit comment quand vous vous montrez ʺ nettement moins magnanime ʺ sur une question ? ʺ

Pokï : ʺ C’est simple, je suis enclin au massacre. Vous avez donc le choix, soit l’Hocloen se rend, soit nous détruisons jusqu’au dernier de vos vaisseaux et enrôlons les survivants, s’il y en a, dans notre organisation. Voyez-vous, à cause d’elle, nous avons un certain nombre de postes à pourvoir, ce serait donc la moindre des choses… ʺ

Luc : ʺ L’ennui c’est qu’il est hors de question que nous vous livrions qui que ce soit. Si vous voulez vous dédommager, je vous suggère de demander des comptes au vrai responsable de la situation en cours. Vous savez, la boule de poils pavoisant actuellement à votre droite. ʺ

Pokï, regardant Egoran indifféremment : ʺ Son tour viendra mais pour l’heure, c’est l’Hocloen qui m’intéresse. ʺ

Luc : ʺ Dommage pour vous. Il va donc falloir venir la chercher. Par contre, je dois vous demander, vous nous avez sous-estimés une fois, êtes-vous sûr de ne pas être sur le point de recommencer ? ʺ

 

Pour télécharger l’intégralité de l’ouvrage, rendez-vous ici.

Votre panier

Votre panier est vide

Abonnez-vous à notre newsletter

Nos liens partenaires

Si vous aimez nos designs :
scas productions

Si vous voulez acheter d'autres trucs cools :
soazetline

Le blog des petits poètes de l'apocalypse :
ragnavox